mardi 1 février 2011

LAM SON is a Wasteman

lam son
Lam Son a enregistré notre premier disque "Seven Cevennes Cicadas" (co-produit avec Franck Hedin), et le disque qui sort prochainement "Six City Songs".
Avant ça j'avais enregistré avec lui le dernier album de Firecrackers.
Ça se passe toujours vite et bien entre nous pendant les enregistrements, même si une fois pour un titre de Firecrackers il m'avait fait faire 137 prises de chant pour UNE chanson (si si, je vous jure).
Avec Jose & the Wastemen on n'a pas eu ce genre de loisirs puisque pour le premier disque on a fait 7 chansons en 7 jours, et pour le prochain 6 chansons en 6 jours.
A part ça il déteste les "Stratocaster", les pédales "flanger" et "chorus", et vous pouvez en savoir plus sur ce qu'il fait en allant >ICI< même si c'est pas bien à jour pour l'instant.
Faisons connaissance (enfin vous, surtout) avec le briscard.
- Qu'est-ce qui a été le plus pénible pendant cet enregistrement ?
LAM SON : le froid! à part ça je pense que tout s'est très bien passé.
- quelle chanson sonne mieux a la fin que sur les démos ?
LAM SON : toutes je pense, il n'y a pas de comparaison possible. Les morceaux ont tous évolués dans une direction qui leur est propre.
- sur quel titre t'es tu le plus fait plaisir comme producteur ?
LAM SON : je pense que c'est "Everyday", j'ai rarement eu l'occasion de faire sonner de grands espace et ce parti pris est flatteur pour le morceau.
Sinon j'ai pris beaucoup de plaisir à enregistrer les différents "guests" de ce disques, surtout que ces derniers étaient prévus à la dernière minute (ndr : vous en saurez plus bientôt sur ces fameux guests). Ils ont pu ajouter leur patte et cela toujours dans l'intérêt du morceau. Mais globalement, cet enregistrement a été une expérience agréable, productive, sans tensions ni problème d'ego. Nous étions tous là pour faire un bon disque.
- penses tu pouvoir assumer le fait d'avoir enregistré une strat' sur ce disque ?
LAM SON : J'aurai préféré m'abstenir de l'admettre publiquement, mais peu importe c'est incontestable, c'est cette guitare qui fonctionnait le mieux sur la partie de "Everyday" qu'on a enregistrée. Encore une fois, je suis là pour faire un bon disque, et parfois je dois mettre mon ego de coté et enregistrer ce qui sonne le mieux. Je me suis forcé à oublier Yngwie Malmsteen, Eric clapton  et la dégaine 80's de Mark Knopfler, et j'ai pensé très fort à Hendrix et aux premiers Floyd.
- quelle guitare t'as le plus impressionné et pourquoi  ?
LAM SON : la Tokai ! (ndr : LS95Gold Top). Merveilleux, tout en précision sans être clinique, une très belle dynamique et une sonorité tout en chaleur. 
- quel ampli t'as le plus éclaté et pourquoi ?
LAM SON : le Marshall Class 5, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu un ampli récent sonner de cette façon là, bien plus polyvalent qu'il n'y parait, qui "colle" à la guitare, avec un grain et un timbre sans fioriture. Ca m'a rappelé un bon vieux Marshall JMP ... mais en 5 Watts ! Pas de soucis niveau puissance, sur un bon 4*12" et volume à moitié ... on sort vite de la cabine ! Résultat, c'est plein, compact, dynamique ... bref, droit à l'essentiel !
- penses tu que nous serons disque d'or ?
LAM SON : sans aucun doute, d'ailleurs, où sont passés mes royalties?
- (toussotements)

2 commentaires:

  1. un marshall class 5 ? elle est ou la vintage-touch ???

    RépondreSupprimer
  2. on n'est pas intégristes non plus ! Ce petit ampli sonne de la mort, donc on l'utilise ;-)

    RépondreSupprimer